Votre panier est vide  Votre compte

Accueil

Tu veux savoir, Découvrir, Rêver, Imaginer ? Voici ton portail pour te construire. L'ignorance Tue!!!

  • Nom du fichier : Où trouver les réponses aux grandes questions de la vie ?.pdf
  • Taille : 724.17 Ko
yes /

Télécharger

vidéo qui fait le buzz actuelement en côte d'Ivoire

 

L'allemagne à nouveau sur le toit du Monde

 

                                 La mélodie du bonheur allemand
© Getty Images

"Un jour comme celui-là, on aimerait qu'il ne s'arrête jamais. Un jour comme celui-là, on a encore l'éternité devant nous", chantent les Toten Hosen, un groupe de rock allemand dont les refrains sont repris en chœur outre-Rhin lorsqu'il s'agit de célébrer les victoires de la Mannschaft. Après le triomphe de l'équipe féminine U-20, le tube résonnait dans les vestiaires.

"Je ne sais pas quoi dire. Au début, on ne s'y attendait pas du tout, parce que nous avions beaucoup de blessées et que notre groupe n'était pas forcément très bien rodé. Au fur et à mesure du tournoi, nous étions de plus en plus dedans et nous avons finalement bien joué dès la phase de groupes", résume la capitaine allemande Lina Magull au micro deFIFA.com

"J'avais déjà eu l'occasion de goûter au succès avec Wolfsbourg et je joue avec les U-20 depuis un petit moment. Ce trophée est donc d'autant plus appréciable que c'était ma dernière chance de remporter un titre avec l'équipe junior. Nous avons su saisir cette chance et nous avons réussi", ajoute-telle avant de se tourner vers sa coéquipière Sara Däbritz et de lancer : "Nous sommes championnes du monde !"

"J'en reste sans voix. Je n'arrive pas encore à croire que nous ayons remporté la Coupe du Monde. C'est génial, nous sommes très heureuses", ajoute Däbritz. Le sourire aux lèvres, elle se met alors à chantonner à la manière des Toten Hosen : "Les jours comme celui-là… on devient champion du monde !"

Croire en soi et en ses atouts
Aux côtés de ses deux partenaires, un drapeau allemand posé sur les épaules, le visage rayonnant, Pauline Bremer a envie elle aussi de partager sa joie avec FIFA.com. "Je suis tellement contente que nous ayons réussi. C'était une formidable performance collective. Nous sommes toutes très heureuses", confie la joueuse, récompensée par le Soulier d'Argent adidas en tant que deuxième meilleure buteuse de la compétition.

Et d'ajouter : "Nous nous sommes encouragées les unes les autres, nous voulions à tout prix cette victoire. Nous n'avons jamais cessé de croire en nous, dans les vestiaires nous faisions le point sur nos atouts et sur ce que nous pouvions améliorer. Heureusement, nous nous sommes finalement imposées en prolongation".

Theresa Panfil prend le relais pour exprimer à son tour ses émotions : "Je me sens super bien. Les mots me manquent pour dire à quel point. Nous sommes plus qu'heureuses. Décrocher la victoire grâce à une telle prestation collective, c'est extraordinaire", souligne la "petite" milieu de terrain d'1,59 mètre, qui s'est illustrée sur le terrain comme l'un des éléments majeurs du groupe. "Nous avons progressé en tant qu'équipe pendant ce tournoi. Chacune s'est battue pour les autres à chaque match. Tout le monde s'est dévoué pour l'équipe."

"Je suis encore sous le coup de l'émotion. Je ne sais plus trop où je suis" enchaîne Lena Petermann, auteure du but décisifqui a offert à la Mannchaft le titre mondial. "Tout ça me semble irréel. Je suis un peu en état de choc, je n'arrive pas à réaliser. Il me faudra quelques jours pour prendre pleinement conscience de la situation. Les deux derniers matches ont été, je crois, les plus difficiles que j'aie jamais disputés".

"La soirée est loin d'être terminée. Ce genre de chose, on ne peut sans doute le vivre qu'une fois dans sa vie. Alors nous devons fêter ça dignement", conclut-elle. "Un jour comme celui-là, on aimerait qu'il ne s'arrête jamais".

Article: Fifa

 

Titre: abidjantimes

En conférence de presse, KKB répond à Adjoumani

 

Hier Kobenan Kouassi Adjoumanie ( porte parole du PDCI) a fait une sortie face à la presse . Après s'être attaquer à Laurent Gbagbo, l'ancien Président de la Côte d'Ivoire, Il s'en est pris à une autre membre de PDCI, le Traitant d'"égaré". Ce mardi, 05 Août le mis en cause Konan Kouadio Bertin (KKB) n'est pas allé du dos de la cuillère pour répondre à Adjoumani. Voici la Déclaration faite par celui ci face à la presse nationale et international: 

Mesdames et messieurs,
Amis de la presse nationale et internationale,

C’est bientôt les vacances parlementaires et plus généralement, c’est l’heure d’un repos mérité pour les élèves, les étudiants et pour une grande partie des travailleurs de ce pays.

Tout en souhaitant à tous de belles vacances, je voudrais par votre canal, dire à mes compatriotes combien je pense très fort à leurs enfants, à leurs familles ainsi qu’à eux-mêmes. Pour tous ceux parmi eux, et ils sont hélas les plus nombreux, qui sont aux prises avec la misère, la maladie et toute sorte de difficultés innommables, je voudrais leur dire de rester dignes et de garder espoir car aussi longtemps que dure la nuit, le jour finit toujours par se lever.

Permettez-moi de réserver une mention toute spéciale à nos compatriotes dont les familles ont été récemment endeuillées par les inondations. Je voudrais les assurer de ma compassion dans cette épreuve. 

Amis de la presse nationale et internationale,
Le mercredi 16 juillet 2014, dans le cadre d’un point de presse, je me suis permis d’interpeller le gouvernement sur la CEI actuelle et d’adresser une mise au point aux promoteurs au sein du PDCI-RDA d’une prétendue candidature unique RHDP à l’élection présidentielle de 2015. Je l’ai fait en tant qu’élu de la Nation et Membre du Bureau Politique du PDCI-RDA, c’est-à-dire cadre du parti..

C’est le lieu de préciser que contrairement à une idée souvent véhiculée, le député ne représente pas uniquement sa circonscription, mais la Nation tout entière. Il détient donc un "mandat national" : c’est en pensant à l’intérêt de tous les ivoiriens, où qu’ils vivent, qu’il s’exprime et qu’il prend ses décisions. Il est, de ce fait, un acteur à part entière du débat public et de la vie nationale (cf Article 66 de la Constitution ivoirienne). J’étais donc dans mon rôle.

A défaut de convaincre, j’espérais, dans l’intérêt supérieur de notre pays, un débat contradictoire de qualité, idées contre idées, arguments contre arguments sur des problèmes qui, mal gérés hier, ont eu des conséquences tragiques sur nos compatriotes. Des milliers de morts dans les rangs de nos populations et des familles à jamais éplorées suivent, en silence, nos débats et nous supplient pour que les erreurs du passé ne se reproduisent plus jamais. 

Au lieu d’une confrontation d’idées que j’appelais pourtant de tous mes vœux, j’ai eu droit à des propos qui ne grandissent pas le débat public et sont même une insulte aux ivoiriens et à tous ceux qui résident dans ce pays et ont été témoins, voire parfois victimes, de la descente aux enfers du pays d’Houphouet-Boigny.

Ceux qui exercent leur droit de réponse tout à fait légitimement sont-ils fondés à donner dans les injures gratuites ? Les insultes professées à mon encontre n’honorent pas la fonction occupée par ceux qui les déversent avec une telle férocité.

Au demeurant, et je prends à témoin tous mes concitoyens, je ne crois pas avoir tenu de propos injurieux à l’endroit de quiconque, a fortiori du Chef de l’Etat. J’ai tenu un discours politique avec arguments et faits à l’appui, j’ai aussi exprimé des positions politiques claires que je suis prêt à assumer sans faux fuyant.

Que ceux qui sont coutumiers des propos haineux aujourd’hui à mon encontre et qui n’hésiteront pas à réserver le même sort au Président BEDIE dès lors qu’il les contrariera même a minima se rassurent : je n’ai pas le temps de répondre aux ragots. Je fais de la politique, je parle donc aux Ivoiriens et à tous ceux qui vivent dans ce pays, qui l’aiment profondément et qui se désolent de le voir tombé si bas. 

Qu’il me soit juste permis de faire la précision suivante, notamment à l’endroit de ceux qui partagent mon combat : d’où vient-il qu’on cherche à me criminaliser en me rendant responsable du massacre de militants du RHDP ? C’est une blague ! A qui veut-on faire croire l’incroyable ? Tous les ivoiriens et tous les observateurs de la vie politique ivoirienne savent que si on recherche les entrepreneurs de violence et les adeptes de la criminalité politique en Côte d’Ivoire, ce n’est certainement pas au PDCI qu’on les trouvera.

En tout état de cause, pour éviter que ceux qui tirent le débat public vers le bas ne trouvent gain de cause, dans un souci pédagogique, je persiste et signe : 

La CEI actuelle est une bombe à retardement
La nouvelle Commission électorale indépendante(CEI) n’a absolument rien d’indépendant. Cela est d’autant plus vrai que je ne suis plus le seul à le dire. Chaque jour, le front du refus de cette CEI déséquilibrée, partiale et manifestement au service d’un camp, ne cesse de s’élargir : la société civile semble ne pas trouver, elle aussi, son compte dans la nouvelle architecture produite par le gouvernement. Certains, manifestement à tort, soutiennent que le fait d’avoir fait passer de 31 à 17 le nombre des membres de la nouvelle CEI est une avancée ; comme s’il suffisait de revoir à la baisse le nombre de membres sans toucher au déséquilibre pour que le débat soit clos. Dans le même ordre d’idée, on me rétorque que "les élections ne se gagnent pas à la CEI". Si tel est le cas, pourquoi le pouvoir cherche-t-il à se construire coûte que coûte un avantage aussi net sur les autres acteurs politiques, entretenant ainsi le risque de contestation des résultats à l’avance avec son corollaire de victimes. Manifestement, les deux arguments développés par mes adversaires ne résistent même pas à une analyse a minima. 

En outre, interpeller le gouvernement ivoirien sur la CEI n’est quand même pas banal quand on sait que depuis le retour au multipartisme, il n’y a plus jamais eu d’élection présidentielle sans son lot de morts. Sommes-nous condamnés à accompagner la descente aux enfers de notre pays ou pouvons-nous, devons-nous collectivement rappeler aux décideurs l’obligation de poser des actes qui protègent nos compatriotes et tous ceux qui vivent dans ce pays ? C’est cela le sens de ma prise de position.

Mon combat contre la nouvelle CEI n’a rien d’anecdotique, il s’agit même d’une démarche fondatrice. Qui peut affirmer, en regardant droit dans les yeux de nos compatriotes, que les élections n’ont jamais été des épisodes sanglants dans notre pays ? Qui peut aujourd’hui tenir cette position ?

Cependant, entendons-nous bien, ce débat sur l’indépendance de la CEI, aussi important soit-il ne réglera pas à lui tout seul l’ensemble des problèmes – parfois artificiels - qui empêchent la tenue d’élections conformes aux standards internationaux. L’introduction des systèmes d’information comme outil de collecte, de transmission et de proclamation rapide des résultats me paraît digne d’intérêt afin de faire entrer notre système électoral dans une modernité, de toutes les manières, inéluctable. De même que les actes de violence sur le matériel électoral et sur les représentants des candidats rivaux afin de les tenir le plus loin possible des opérations de manipulation des votes fait partie des problèmes sur lesquels je porte des propositions.

Chers amis de la presse, en vérité, je caressais l’espoir que le gouvernement, tirant les enseignements, tous les enseignements des scrutins précédents et des violences graves qui les ont émaillés, engagerait une concertation la plus large et la plus fondatrice possible afin de dégager un consensus robuste autour de mécanismes institutionnels et un modus operandi garantissant à tous nos compatriotes ainsi qu’à nos partenaires des élections transparentes et apaisées. Je ne me résous pas à nous voir manquer cette occasion de rassurer sur notre capacité à créer des institutions fortes et à déverrouiller durablement nos potentialités. 

Le PDCI RDA aura bel et bien un candidat aux élections présidentielles de 2015
Il s’agit d’un point non négociable. Quel militant ou quel sympathisant sérieux du PDCI RDA peut croire un seul instant que le plus vieux parti de ce pays n’a désormais pour seule raison d’être que de se mettre à la remorque du RDR, une formation politique sortie pourtant de ses entrailles. Que faisons-nous des combats de nos illustres devanciers ? Que faisons-nous de notre grande expérience de serviteur de l’Etat ? Que deviendront nos nombreux cadres aujourd’hui laissés pour compte ? Quelle réponse réserverons-nous aux attentes parfois pressantes de nos militants et de nos sympathisants ?

Dès aujourd’hui, je demande aux uns et aux autres de se ressaisir et de se joindre à nous pour qu’ensemble nous nous remettions dans le sens de la marche vers de nouvelles conquêtes pour construire une espérance nouvelle. Nous en avons le capital humain et nous en avons les moyens. 

A ce stade, je voudrais rappeler deux faits qui devront balayer le doute, les hésitations et la peur chez certains de nos cadres. 

1er fait :
En 2006, Monsieur Allassane OUATTARA indiquait qu’après entretien avec Monsieur BEDIE, évoquer la candidature unique était "une perte de temps". 
Ces propos ont été tenus quasiment au pic des relations entre les quatre membres du défunt RHDP.
Pourquoi s’étrangle-t-on quand j’affirme que le PDCI RDA aura son candidat aux élections présidentielles de 2015 ? 

2ème fait
Du vivant d’Houphouët BOIGNY, messieurs OUATTARA, BEDIE et nous tous étions membres du PDCI RDA. A la mort du "Vieux", Monsieur OUATTARA et ses amis sont sortis librement de notre parti commun en promettant par la voix de feu DJENY KOBENAN de réduire le PDCI à l’état de relique au Nord et de vestige au Sud.

20 ans après, le RDR semble avoir réussi son pari. Pire, il ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin : tout indique dorénavant que la prochaine étape, c’est de tuer définitivement le PDCI RDA.

Une preuve ? Lors de sa récente visite en Côte d’Ivoire à l’invitation du chef de l’État, le Président français François HOLLANDE s’adressant au FPI mais aussi à tous les autres partis déclare "...Ce parti (le FPI, ndlr) comme d’autres, s’ils veulent exister, doivent être présents aux élections".

Manifestement, cette remarque s’adresse aussi au PDCI RDA. En dépit de cette évidence, pourquoi s’entête-on à faire de notre grand parti la cinquième roue du carrosse ? Comme pour définitivement l’ensevelir.

Voilà ce qui m’est inacceptable.

Ce combat, que personne ne s’y méprenne ! Je le mène en parfaite symbiose avec le vaillant peuple du PDCI RDA. Nos militants et nos sympathisants ne cessent de me témoigner leur reconnaissance car ils savent que je suis dans le sens de notre histoire commune.

Ceux qui me vouent aux gémonies aujourd’hui devraient prendre la peine de bien se renseigner autour d’eux sur le rôle que j’ai pu modestement jouer du temps de la junte militaire au lendemain du coup d’État de 1999 ; ils doivent aussi s’enquérir de l’initiative forte que nous avons engagée pour rendre possible le RHDP dont ils se découvrent aujourd’hui les nouveaux porte-paroles.

On me dit être le nouveau porte-voix du FPI et des pro-GBAGBO. C’est quand même curieux que ceux qui ont un grand intérêt à la réconciliation en sont encore à regarder ceux avec lesquels elle doit se faire, comme le pandémonium de la vermine. Et cela fait trois ans que ça dure. Où est la cohérence politique dans tout cela ?

Chers amis de la presse nationale et internationale, je suis un homme politique qui se destine à se mettre au service de ses compatriotes et de ceux qui nous font l’honneur de vivre ici avec nous. Pour eux, nous devons à chaque instant donner les gages de notre volonté de les soustraire des sentiers qui mènent au chaos, nous devons les rassurer en posant les actes les plus forts en faveur du rassemblement, du rapprochement des uns des autres.

Je suis un homme politique, non un guerrier ; je suis un serviteur de la paix entre ivoiriens, non un adepte des règlements de compte.

Je veux que les ivoiriens sachent que, loin des insulteurs publics, nos vrais défis communs ont été méticuleusement identifiés. Le PDCI y a travaillé et vous dévoilera le moment venu le projet qu’il porte pour nos compatriotes et pour tous ceux qui vivent dans ce pays. Le PDCI-RDA vous indiquera comment le partager avec vous pour que vous soyez les premiers bénéficiaires des résultats qu’ensemble nous obtiendrons. 

Le PDCI-RDA vous connaît et vous le connaissez. Jamais, il ne vous tournera le dos ; jamais il ne vous servira les vieilles lunes ; jamais il ne vous décevra.

Pour peu que vous lui accordiez à nouveau votre confiance, il est prêt à relever les nouveaux défis de la Côte d’Ivoire.

Le PDCI-RDA est disposé à prendre avec vous, chers compatriotes, des engagements forts, novateurs, et imaginatifs afin que :
• Des réformes institutionnelles innovantes et hardies viennent construire notre aspiration légitime à la stabilité et au développement. A cet égard, le verdict est clair et net : le fait que notre apprentissage de la démocratie n’accorde aucune place à l’opposition et muselle tous les contre-pouvoirs est un non sens qui ne correspond à aucune de nos valeurs et à aucun de nos principes,
• Nos efforts communs soient corrélés à une vision définie pour nos 50 prochaines années
• Notre système de formation scolaire et universitaire retrouve du sens, un sens à la mesure de nos ambitions nouvelles
• Notre système de production de biens et de services gagne en intensité, en modernité et en inventivité ; par-dessus tout, nous mettrons un point d’honneur à sortir des logiques de croissance contemplative afin d’établir une corrélation très forte et mesurable entre croissance et développement. Sur ce point, et c’est essentiel, nous n’hésiterons pas à encourager les critiques d’observatoires indépendants, y compris d’observatoires de proximité qui pourront être sur des analyses plus détaillées tout autant que les grandes agences de ranking,
• Nos efforts soient orientés vers la reconquête des territoires perdus de la culture et de la création artistique
• Notre système judiciaire soit repensé de fond en comble pour rassurer nos compatriotes et pour qu’il serve de bras avancé à notre politique d’attractivité
• La lutte contre le chômage de masse et l’emploi soient érigés en grande cause nationale. A ce sujet, aucun effort, aucune initiative et aucune imagination ne seront de trop. Ici, la première rupture portera sur la vérité et la transparence sur le taux réel de chômeurs par rapport à la population active.
• La lutte contre la corruption se fasse sans la moindre faiblesse, mais sur des mesures claires, transparentes et connues de tous.

Chers amis de la presse nationale et internationale, il s’agit là de quelques exemples de points sur lesquels nous reviendrons en détail lors de nos prochains échanges.




Je vous remercie

Mondial, Le Net commente la Défaite de l'Italie

L'Uruguay a battu l'Italie, réduite à dix, 0-1 et s'est offert un ticket pour les 1/8es de finale, mardi.

Et ceci n'est pas passer innaperçu sur le net.

Pour le site rtl.be "le groupe D de la Coupe du monde de football a révélé le nom de sa seconde victime de marque mardi au terme du match entre les victimes inattendues du Costa Rica, l'Uruguay et l'Italie. (...) La citadelle bleue était assiégée. Elle résista jusqu'à la 81e minute".

Pour franceinfo.fr alors " les hommes de Cesare Prandelli étaient encore qualifiés, derrière le Costa Rica, en cas de match nul. Mais un Mario Balotelli hors du coup, Andrea Pirlo dépassé, et un Claudio Marchisio expulsé ont été autant de coups durs difficiles à encaisser. Résultat : pour la deuxième fois en deux Coupes du Monde - après 2010 -, l'Italie sort dès le premier tour. Plombée, surtout, par sa défaite la semaine dernière face au surprenant Costa Rica (0-1)."

là où RTL voit un match fermé, FRANCEINFO voit un match stressant. 

Le site uefa.com publi qu' "Un coup de tête signé Diego Godín à la 81e minute de jeu a scellé le sort d'une formation italienne réduite à dix et défaite 1-0 par l'Uruguay, deuxième qualifié dans le Groupe D de la Coupe du Monde de la FIFA."

Les réactions sur les réséau sociaux notamment sut twitter vont bon train. 

 

 

[]: Ces légendes qui ne rejoueront plus avec leur sélection..

 

 

Permalien de l'image intégrée
 
Un twitte de    rapport les déclarations de Prandélli le sélectionneurs italien et de Chiellini, le défenseur mordut pas Luis SUAREZ dendant le match

Prandelli: "C'est un vol. L'arbitre a mis par terre 4 ans de travail!"

Chiellini: "C'est une honte. C'est l'arbitre qui a tout décidé"

 

Pendant ce temps, un utilisateur de Twitter dénommé Diego Suarez demande qu'on arrête de l'insulter

 
Permalien de l'image intégrée
 
  1.  

 

 

 

 

LAMOUCHI un proche du couple présidentiel d'Abidjan !?

Selon le site Internet //ivoirebusiness.net. le sélectionneur de l'équipe national de Côte d'Ivoire, Sabri Lamouchi sérait un proche de la famille de Mme Dominique OUATTARA. Voici ce que l'on pouvait lire sur le site internet: 

Scandale - Eléphants: Sabri Lamouchi, le sélectionneur des Eléphants, est le gendre de Dominique Ouattara, l'épouse d'Alassane Ouattara. Son salaire 200.000 euros par mois (130.000.000 FCFA)

 
370
  
1
 

Par IVOIREBUSINESS - Sabri Lamouchi est le gendre de Ouattara. Son épouse est une Nouvian comme Dominique Ouattara.

Sabri Lamouchi et sa femme, une Nouvian, nièce de Dominique Ouattara. Image d'archives.

Sabri Lamouchi, le sélectionneur de l'équipe nationale de football de Côte d'Ivoire, les Eléphants, est le gendre de Dominique Ouattara, l'épouse du chef de l'Etat Alassane Ouattara.
Sabri Lamouchi a effectivement épousé la nièce de Dominique Ouattara, une Nouvian comme la femme d'Alassane Ouattara.
C'est selon nos informations la raison pour laquelle il a été recruté sans expérience par la fédération ivoirienne de football (FIF) après l'obtention de son diplôme d'entraineur avec un salaire vertigineux, pour être le sélectionneur national des Eléphants.
En effet, son salaire annuel est de 2,4 millions d'euros par an (1.560.000.000 Fcfa), soit 200.000 euros par mois (130.000.000 de FCFA). Ce qui fait de lui l'entraineur le mieux payé d'Afrique. Son prédécesseur à la tête des éléphants, François Zahoui, ne percevait qu'un maigre 4 500 euros par mois (3000.000 Fcfa).

La grande victime collatérale du parachutage clientéliste de Sabri Lamouchi à la tête des Eléphants est bien Zahui François, l'ancien entraineur des Eléphants, qui malgré ses prouesses techniques et ses résultats, a été limogé sans ménagement.

La suite dans nos prochaines éditions.

Mondial 2014 ITALIE-URUGUAY 1 Ticket pour les 8ème

 

                Uruguay - Italie :  Un seul ticket pour les 8e

Deux anciens champions du monde, l'Uruguay et l'Italie s'affrontent mardi à Natal (16h00 GMT) pour une place en 8e de finale du Mondial-2014, promise à la Côte d'Ivoire en cas de succès sur la Grèce.

Par ailleurs, la Colombie, déjà qualifiée, jouera pour réaliser un sans-faute face au Japon, presque éliminé, à Cuiaba, alors que l'Angleterre, l'une des déceptions du premier tour, tentera de sortir sur une bonne note face au Costa Rica, déjà tourné vers les huitièmes.

L'Uruguay, sacrée en 1930 et 1950, ou l'Italie, couronnée en 1934, 1938, 1982 et 2006 ? L'une de ces deux équipes ratera le wagon des huitièmes de finale. Et après l'Angleterre, éliminée après les deux premiers matches, le "groupe de la mort" (D), qui a consacré le Costa Rica, s'apprête à faire une deuxième victime de marque.

L'enjeu de la confrontation dans les conditions tropicales de Natal (nord-est) est simple: le vainqueur (ou l'Italie en cas de match nul) franchira le cap du premier tour.

Les deux camps abordent ce match décisif différemment. Les Italiens ont choisi de dramatiser l'événement, que le sélectionneur Cesare Prandelli a qualifié de "match le plus important de (sa) carrière professionnelle".

Les Uruguayens semblent eux sûrs de leurs forces. "Nous savons pourquoi nous jouons et ce que nous voulons. Et nous donnerons tout pour y arriver", a lancé le sélectionneur Oscar Tabarez, qui compte sur l'expérience et la science de Luis Suarez.

Absent face au Costa Rica (défaite 3-1), Suarez, qui achevait de soigner un genou opéré en mai, a fait une rentrée fracassante, en inscrivant les deux buts de la victoire face aux Anglais (2-1). 

"Il nous apporte beaucoup. Même s'il n'est pas à 100%, sa présence est très importante pour l'équipe et pose un problème à l'adversaire", reconnait Tabarez. Son duel avec l'Italien Chiellini, défenseur rugueux au visage cabossé, devrait constituer l'une des clés du match.

L'autre match du groupe D s'annonce moins passionné, puisque l'Angleterre, déjà éliminée, affronte le Costa Rica, équipe-surprise du premier tour, déjà qualifié.

Très décevants, les Anglais vont tenter de quitter le Mondial sur une bonne note avant de monter dans l'avion pour Londres, alors que les Costariciens visent au moins le match nul, pour sécuriser la première place du groupe.

Mondial 2014- Côte d'Ivoire le Gouvernement double les primes

Dans le groupe C également, un seul billet pour les 8e de finale est en jeu, puisque la Colombie est déjà qualifiée.

Le deuxième billet reviendra à la Côte d'Ivoire en cas de succès sur la Grèce.

Pour les Grecs, la qualification passe par un succès sur la Côte d'Ivoire et une défaite (ou un nul) du Japon.

Les Japonais accèderont aux 8e de finale en cas de succès sur la Colombie et de défaite ivoirienne.

Problème: la Côte d'Ivoire rêve d'accéder pour la première fois de son histoire aux huitièmes de finale. Et la Coupe du monde devient une affaire d'Etat. La prime de qualification promise aux joueurs a été doublée, passant de 24.400 euros à 48.800 euros.

La décision, prise par le chef de l'Etat Alassane Ouattara, a été annoncée aux joueurs par le président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, qui a traversé l'Atlantique et leur a rendu visite à leur camp de base au Brésil. Les Grecs sont prévenus !

 

Mondial. Affaire de Trucage, Le Cameroun dément

CdM 2014 : le Cameroun nie toute affaire de truquage

Publié le :

           Déjà éliminé de la course aux huitièmes de finale, après des défaites contre le Mexique et la Croatie, le Cameroun continue de faire parler de lui dans le mauvais sens du terme. Après les coups de sang d’Assou-Ekotto et Alexandre Song, la FIFA surveillerait de près la dernière rencontre du Cameroun face au Brésil. Des rumeurs de match truqué font du bruit, les Camerounais pouvant accepter de perdre en l’échange d’une certaine somme d’argent.

« Je n’ai pas entendu cette rumeur. Je connais l’équipe, c’est impossible. Il n’y a pas à avoir de soucis. Moi, j’aime le foot sur le terrain, pas à côté », a tout de même tenu à assurer le sélectionneur du Cameroun, Volker Finke, dans les colonnes de L’Equipe. Une telle opération pouvant dès lors coûter très cher à la Fédération camerounaise si elle venait à être vérifiée, elle paraît donc pour le moins fantaisiste.

Mondial 2014 , l'IRAN interdit d'échanger les mallots

À défaut d’avoir pu tenir l’Argentine en échec, la sélection d’Iran comptait sans doute se consoler en échangeant ses maillots avec les joueurs de l’Albiceleste. Malheureusement pour les hommes de Carlos Queiroz, même cette tradition footballistique leur passe sous le nez.

RMC indique en effet que, faute de moyens financiers, la fédération iranienne a interdit à ses joueurs d’échanger leurs maillots, ces derniers devant disputer toute la compétition avec leurs tuniques.

Messi pas satisfait!

2379955 full lnd

La deuxième victoire de l’Albiceleste en Coupe du Monde a été plutôt poussive. Au final, l’Argentine prend les trois points grâce à un exploit personnel de son prodige, Lionel Messi (1-0). À l’issue de la rencontre, le numéro 10 est d’ailleurs revenu sur la prestation de son équipe. Lucide, la Pulga n’est pas satisfaite de la performance des siens.

« Nous ne montrons pas ce dont nous sommes capables, mais je crois que nous allons y parvenir au fil des matches. Nous sommes les premiers à savoir que nous n’obtenons pas ce que nous cherchons. Aujourd’hui nous avons eu beaucoup de mal car ils étaient bien regroupés derrière. Nous avons beaucoup souffert de la chaleur. En première période, nous avons eu de nombreuses occasions de but, puis en deuxième période ils se sont lâchés et ça a été leur tour d’en avoir » a-t-il déclaré après la partie. Malgré cela, l’Argentine totalise six points et est en tête de son groupe F.

KEVIN veut prendre sa revanche face à JÉRÔME BOATENG

Le saviez-vous ?

Histoire de famille : Même dans le football, l'histoire fait parfois de singulier clin d'oeil. Les frères Boateng, Kevin Prince l'ainé, 27 ans, et Jérôme, 25 ans, ont l'habitude de jouer l'un contre l'autre en Bundesliga, à Schalke 04 et au Bayern Munich, respectivement. Mais, pour la deuxième fois consécutive en Coupe du Monde ils vont se retrouver face à face. Kevin-Prince a choisi le Ghana, et Jérôme a opté pour la nationalité allemande. En Afrique du sud, le plus jeune est sorti vainqueur de justesse (1:0) mais Kevin-Prince a promis de prendre sa revanche.

                                                

Triste record : Le Bosnien Sead Kolasinac a été l'auteur en 2 minutes et 9 secondes, lors du premier match de la Bosnie-Herzégovine contre l'Argentine, du but contre son camp  le plus rapide de l'histoire de la Coupe du Monde. L'ancien triste record était la propriété du Paraguayen Carlos Gamarra en faveur de l'Angleterre en 2006 après deux minutes et 46 secondes.

                                                       

La passe de quatre : Thomas Müller, auteur d'un triplé contre le Portugal, a trouvé le chemin du but pour la quatrième fois consécutive dans un match de Coupe du Monde. Il rejoint ainsi Rüdi Völler et Jürgen Klinsmann, mais Helmut Rahn et Gerd Müller l'ont fait cinq fois consécutivement. Le record est toujours détenu par le Français Just Fontaine en 1958 et le Brésilien Jairzinho en 1970 (6 fois).

                                                   

Centenaires : L'Argentin Javier Mascherano et l'Allemand Per Mertesacker fêteront leur centième sélection, mais resteront loin de la performance de l'Iranien Javad Nekounam, qui en est lui à 139 capes.

 

 

 

 

SACRE RICARDO XAMA

Dans un language très soutenue , il commente le Match #CIV vs #JPN
******* RCI vs JAPON vu par Ricardo Xama. Morceaux choisis ********
1- Ce match crépusculaire se déroule sur ce stade de Recife où il commence à pleuvasser...
2- A l'arrière, le défenseur ivoirien veille sur la balle comme sur un cadavre indien sous le regard perdu dans le lointain de Sabri Lamouchi.
3- Dans ces moments dormitifs, Bamba avait la jambe qui trainassait.
4- la CI a obtenu ses 2 buts dont le 2e sur une tête fermante de Gervinho.
5- Zaccheroni médusé ne cesse de mâchouiller son chewing-gum dont lui seul connait à présent le goût !
6- Malgré leur mobilité électronique, les Japonnais ont été battus 2 buts à 1 comme le démontre les visages angulaires des supporteurs !
Encore et encore Monsieur Ricardo Xama

******* RCI vs JAPON vu par Ricardo Xama. Morceaux choisis ********
1- Ce match crépusculaire se déroule sur ce stade de Recife où il commence à pleuvasser...
2- A l'arrière, le défenseur ivoirien veille sur la balle comme sur un cadavre indien sous le regard perdu dans le lointain de Sabri Lamouchi.
3- Dans ces moments dormitifs, Bamba avait la jambe qui trainassait.
4- la CI a obtenu ses 2 buts dont le 2e sur une tête fermante de Gervinho.
5- Zaccheroni médusé ne cesse de mâchouiller son chewing-gum dont lui seul connait à présent le goût !
6- Malgré leur mobilité électronique, les Japonnais ont été battus 2 buts à 1 comme le démontre les visages angulaires des supporteurs !
Bravo l'artiste. 
J’aime. · 
Ceci n'est pas passer innaperçut sur la toile plus de 50 #j'aime , 112 #Partages et plus de 200 #commentaires

  •  Lara Charlton il est mal fort mdrrr , moi il mepate par moment 
     
     Tanoh Roger Kouame Moliere de RTI 
     
      Pacome Aka Il abuse de nous ce gars, mais le truc c'est qu'on aime ça! Merci Ricardo Xama qui a su donner un genre nouveau qui lui est propres dans la façon de commenter les matchs!
     
     
    • Photo de Benie Dieu.
       

Désormais François Hollande et Julie gayet ne se cacheront plus

Julie Gayet à New York le 8 mars 2014.AFP
Close
Previous image
Next image

Ils seraient décidés à ne plus se cacher. Selon un journaliste et politologue François Hollande et Julie Gayet ont prévu de rendre leur liaison officielle cet été.

 

On les croit séparés, il n’en serait rien. Au contraire. François Hollande et Julie Gayet seraient sur le point de donner une nouvelle dimension à leur histoire d’amour, selon Yves Azéroual.

Ce journaliste qui se définit comme un « spécialiste des relations entre hommes politiques et people » a été interviewé par le quotidien 20 Minutes à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage, Passions d’Etat.

Selon lui, non seulement la liaison de François Hollande et Julie Gayet est toujours d’actualité, mais elle devrait bientôt être officialisée aux yeux de tous. « Contrairement à ce que l’on prétend, ils sont toujours ensemble et l’officialisation de leur union ne tardera pas, affirme-t-il. Si elle (Julie Gayet) ne veut pas du statut de première dame, elle ne peut se contenter d’être une simple maîtresse, rapport à ses enfants, sa réputation... Ils discutent donc, l’officialisation devrait intervenir courant août car l’agenda du Président le permet. »

Yves Azéroual promet bien d’autres révélations dans son livre à paraître le 19 juin. Il y abordera notamment les circonstances de la rencontre entre Julie Gayet et François Hollande et comment Valérie Trierweiler a tout fait pour essayer de « dissoudre » la relation du chef de l’Etat avec sa rivale. Voilà qui nous promet de belles lectures pour cet été...

Retrouvez cet article sur voici.fr

COUPE DU MONDE: Rooney très critiqué

 

Rooney, cause nationale ou ennemi public N.1?

Rooney, cause nationale ou ennemi public N.1?
© Getty Images

Wayne Rooney, la seule star mondiale de l'Angleterre, est petit à petit en train de devenir le bouc émissaire de son pays dans le Mondial-2014 et son positionnement erratique contre l'Italie (2-1) n'a rien fait pour faire remonter sa cote.

Fin mai, l'ancien coéquipier du Red Devil Paul Scholes avait été le premier à tirer: "Je ne dis pas que Wayne doit être écarté, mais si sa forme ne s'améliore pas, je suis curieux de voir si l'encadrement aura les c... de le faire".

Contre l'Italie, le sélectionneur Roy Hodgson a sauvé les apparences en le titularisant dans le couloir gauche et Rooney, qui se plait à jouer derrière la pointe, s'y est montré décevant alors qu'il fallait laisser de la place dans l'axe à la révélation Sterling.

Même s'il a délivré une superbe passe décisive pour Sturridge, même si son comportement altruiste et travailleur ne peut lui être reproché, il a manqué une occasion comme il en met tant avec United et s'est ensuite attiré les moqueries des supporteurs avec un corner manquant terriblement de puissance.

D'autant que son manque d'entente avec le latéral et son manque de repères à ce poste a exposé le flanc gauche des Trois Lions pour le plus grand bonheur de l'Italie.

"Il y a un débat autour de son positionnement mais quand vous voyez l'occasion qu'il rate, il est dans l'axe, là où il est le meilleur, a commenté l'ex-Gunner Thierry Henry qui suit toujours de près l'Angleterre. Des occasions comme ça, j'en ai ratées mais Wayne sait qu'il doit marquer. Pour moi, c'est le tournant du match".

Qu'en sera-t-il contre l'Uruguay, dans un match décisif? Rooney sera-t-il sacrifié au profit de Barkley ou réinstallé dans l'axe?

"Rooney n'a toujours pas marqué dans un Mondial et il pourrait bien ne pas avoir d'autre chance", a relevé l'ex-buteur Alan Shearer après le neuvième match blanc en trois éditions de son compatriote.

A 28 ans et avec 39 buts au compteurs en 93 sélections, le Mancunien ne manque toutefois pas d'expérience mais semble se crisper dès que le rendez-vous planétaire revient.

Auteur de 19 buts et 17 passes décisives en 40 matches en club cette saison, son bilan n'est pas le meilleur de sa carrière mais n'a rien d'infamant.

Polémique 
En sélection, le plus jeune buteur anglais de tous les temps à 17 ans et 317 jours n'a pourtant marqué qu'une fois lors de ses sept derniers matches, et encore contre l'Equateur en préparation. Même si une douleur à l'aine l'a aussi privé des trois dernières rencontres d'United cette année.

"Je me sens bien, avait-il pourtant assuré imprudemment en mai. Je me suis peut-être mis trop de pression avant, les médias aussi. Là, il n'y en a pas et je vais en profiter. Je me suis préparé autant que possible pour ce tournoi. Là, je me sens vraiment en forme".

Lundi, la polémique a resurgi lorsque l'Angleterre a constaté que "Wazza" s'était entraîné avec les remplaçants. "A sa propre demande" pour multiplier les séances et retrouver ses sensations, a immédiatement assuré la FA pour éteindre l'incendie.

Pour être sûr du résultat, les Anglais ont quand même envoyé au front des pompiers de service.

"Où qu'il joue, Wayne est un joueur de classe mondiale et il peut faire la différence partout, a d'abord assuré son coéquipier Danny Welbeck. Il a l'expérience pour gérer ce genre de situations qu'il a déjà connues et surmontées dans sa carrière".

"Sous Hodgson, c'est notre meilleur buteur, notre meilleur passeur, a poursuivi l'adjoint Gary Neville. Il aurait même probablement été désigné homme du match s'il avait mis ce fameux but".

"Peut-il jouer à gauche? Je l'ai vu évoluer là avec l'Angleterre et aussi avec MU. C'est un joueur d'équipe. Il se sacrifiera pour l'équipe", a conclu son ancien partenaire.

 

 

COUPE DU MONDE, LES INTERNAUTES SALUT LE TALENT DE OCHOA.

 

Texte par Marc DAOU de FRANCE 24                                                                            

Dernière modification : 18/06/2014

Guillermo Ochoa, le gardien de la sélection mexicaine, a multiplié les prouesses dans les buts, mardi soir, en repoussant toutes les tentatives des Brésiliens. De quoi devenir une star du Web.

Infranchissable ! Héroïque ! En état de grâce, le gardien de but mexicain Guillermo "Memo" Ochoa a écœuré à lui tout seul le Brésil, tenu en échec mardi soir à Fortaleza, par le Mexique (0-0), lors de la 2e journée du groupe A de la Coupe du monde 2014. Impérial, de la première à la dernière minute du match, le gardien d’Ajaccio, a multiplié les arrêts décisifs face à Neymar, Paulinho et Thiago Silva notamment.

UNE PERFORMANCE SALUÉE PAR LE BASKETTEUR KOBE BRYANT

"Incontestablement, c'était le meilleur match de ma vie, en raison de l'adversaire que nous avons rencontré, l'hôte du Mondial", a déclaré Guillermo Ochoa, élu sans surprise homme du match.

Et dire que le gardien âgé de 29 ans, en fin de contrat avec le club corse après trois saisons complètes, et donc libre de signer là où il le désire, n’était pas sûr d’être titulaire avant le début du Mondial.

"Quand j'ai dû choisir mon gardien, c'était une décision difficile […]. On a décidé avec le staff que Memo était un peu au-dessus des deux autres, qu'il était calme, mûr. On ne s'est pas trompé. Il a une super attitude, il profite de cette Coupe du monde après en avoir vécu deux sur le banc. Il a fait des arrêts de haut niveau, ce qui nous a donné confiance et sûreté", a confié Miguel Herrera, le sélectionneur du Mexique.

Sur la Toile, les internautes ont rendu hommage à sa performance de très haut niveau à leur manière, avec imagination et humour.

 

MEMO VERSION SUPERMAN

 

 

INFRANCHISSABLE

 

 

LE MUR OCHOA

 

 

MEMO VERSION MATRIX

 

 

OCHOA VERSION PANINI

Côte d'Ivoire: le recensement se poursuit

RGPH

Initialement prévu pour finir fin Avril, le récensement général de la population et de l'habitat (RGPH) à un fois de plus été repousser au 14 Juin 2014. Pourquoi?

C'est le ministre Bruno Nabagné Koné qui répond: "Nous avons la liste complète des difficultés sur le terrain, nous pouvons vous dire que ces difficultés n’ont rien à voir avec la politique ou avec un boycott quelconque ou un appel au boycott. Ce sont des difficultés logistiques que le gouvernement traite une à une". et d'ajouté :" Les retards s’observent à Abidjan où le taux est à 65 pour cent dû essentiellement à des difficultés logistiques".

Il ne faut toutefois pas occulter cette réalité: de nombreux Ivoiriens n’ont jamais vu les hommes aux chasubles orange. Certains affirment les avoir vus exclusivement à la télévision lors de #l’identification d’Alassane Ouattara et de son épouse ! Ce coup médiatique du président n’a pas pu convaincre tous ses compatriotes.

En tout cas beaucoup reste à faire! 

Une Dame tente de s'immoler par le feu

                                                                 Vlcsnap 2014 05 21 17h55m28s101

Nous ne sommes pas en tunisie, ni en Egypte, ni moi en Lybie Mais bien en côte d'Ivoire. En effet ce mercredi, 21 Mai 2014, une femme de 33 ans nommé #Nandjara Ouattara, a déversé de l’essence sur son corps avant d’allumer un briquet qu'elle tenait en sa possession. 

selon le site internet #www.rti.ci, elle serait aide soignante au vue du passeport biometrique qu'elle avait dans son sac à mains. 

Toujours selon le site, Une source interroger pense que: « Cette tentative est certainement liée au désespoir » et qu'ellea été évacuée au service des grands brûlés du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Cocody par une ONG de secours, assistée des Sapeurs pompiers militaires10379646 736121543105533 1427097073 n10379646 736121543105533 1427097073 n (7.6 Mo) .

Une Photos de 1958 créer le buzz

Bna0kjycmaekql3

Sur cette photo publié par Claudy_siar, on peu voir une petite fille est exhibée dans un zoo humain et à qui le public lui donne des bananes.

Comme on pouvait s'y attendre cela a soulevé une vague d'indignation dans le monde et sur les réseaux sociaux:

 

 

Incroyable Abomination ! C'est un crime contre l'Humanité !

 

 

Ça me fait gerber, comment des gens ont-ils pu traiter des êtres humains de la sorte!!! 

écœurant

 

 

 

×